Un savon artisanal, ok! Mais pourquoi?

Les savons artisanaux sont en vogue en ce moment! On en voit partout sur les marchés, les salons, les foires, sous toutes les formes et c’est génial. Je ne peux qu’applaudir cet engouement pour des savons sains, écologiques et authentiques. Je participe moi-même très humblement à la promotion de ce vrai savoir-faire, parfois oublié et/ou sous-estimé.

Mais quelle est la valeur ajoutée d’un savon artisanal? Et tous les savons artisanaux se valent-ils?

C’est pour notamment répondre à ces questions que j’ai décidé de faire un petit dossier sur le savon, artisanal ou pas. Premier article de ce dossier:

Les plus d’un savon artisanal

Les bienfaits de la saponification à froid 

La plupart des savonniers artisanaux utilisent la méthode de la saponification à froid. Mais qu’est-ce que c’est??

Lorsque l’on mélange l’huile et la soude, de la pâte à savon est créée. Une pâte qui est assez liquide. Certains savonniers et industriels peuvent cuire cette pâte. C’est notamment le cas pour le savon d’Alep. Le savon est réalisé à chaud. Une fois moulé, puis séché, le savon peut être utilisé dans la foulée.

Pour le cas de la saponification à froid, la pâte de savon, est coulée, puis on laisse la réaction se faire naturellement. Sans ajout de chaleur. Dans ce cas, il faut à minima 4 semaines de repos pour que la réaction se fasse totalement.

Le plus de cette méthode est que le savon reste « vivant ». Il se bonifie avec le temps, tel un bon vin. Alors qu’un savon réalisé à chaud va rester figé et n’évoluera plus. Un savon réalisé à froid n’a pas de date limite d’utilisation.

La Glycérine

La glycérine est un agent super hydratant pour la peau et les cheveux. Lors de la réaction chimique qui produit du savon, produit une partie de savon (jusque là, logique) et une partie de glycérine. Il s’agit d’un résultat naturel. Cet ingrédient entre dans la composition de beaucoup de produits cosmétiques, car il est super intéressant. Lors de la fabrication de savons, la plupart des industriels retirent la Glycérine de leur production, pour pouvoir la revendre plus chère aux diverses industries. Du coup, le savon final se trouve dépourvu de cet actif naturel tellement bon pour la peau. Cela rend le savon plus sec.

Du Surgras

Cette partie nécessite une petite explication de la réaction chimique qui produit du savon. Pour faire du savon, il faut de l’huile et de la soude (et de l’eau pour diluer la soude). Lors que ces 2 ingrédients rentrent en réaction chimique, cela crée du savon. Cette réaction chimique est dite complète. C’est-à-dire que lorsque l’un des 2 ingrédients vient à manquer, la réaction chimique s’arrête. Si on ajoute plus de soude que d’huile, on obtiendra un savon très nettoyant, mais bien trop nettoyant pour la peau. Et si on ajoute plus d’huile que de soude, on obtiendra un savon dit surgras.

La plupart des savons industriels ne sont pas surgras. Il n’est pas nécessaire de surgraisser un savon pour qu’il puisse être appelé savon bien sûr. Et il peut, dans certains cas être intéressant d’avoir un savon moins surgraissé, mais uniquement pour nettoyer les sols par exemple. Mais pas du tout pour la peau.

Pour ma part, mes savons sont pour la plupart surgras à 5%, parfois un peu plus. Certains savonniers montent jusqu’à 9 ou 10%. Mais je trouve que c’est trop. Car on commence à avoir des problèmes de tenue du savon. Qu’il faut compenser avec du beurre de karité (dans le cas où on utilise pas d’huile de palme), et le savon peut devenir rapidement très cher. Et ce n’est pas forcément le but. Pour ma part, je trouve que 5% est un bon équilibre qui permets d’avoir un savon qui « se tient » et qui reste très doux pour la peau.

 

Voilà tout pour le 1er article du dossier sur le savon artisanal. Prochain article: comment reconnaître un pseudo savon artisanal?

Et vous, avez-vous déjà utilisé un savon artisanal? Qu’en avez-vous pensé?

 

admin

2 Comments

  1. Bonjour,
    J’adorais votre ancien blog, Fraiche Cosmétiques, pour la foule de recette qu’il contenait … il a inspiré plusieurs de mes fabrications maison, la source a maintenant disparu, j’espère que des recettes seront ajoutées à ce nouveau blog.
    Bonne continuation

  2. Je désire faire une recette de savon saponification à froid avec 500gr d’huiles. Combien de gouttes de chacune de ces huiles essentielles devrais-je mettre;
    citron, eucalyptus, tea tree, sauge, romarin, gingembre, girofle
    Merci votre réponse sera des plus appréciée.
    Alexa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *